Asaf Avidan – jeudi 27 juillet 2017

Asaf Avidan

Le festival commence très fort avec l’auteur-compositeur Israélien Asaf Avidan accompagné de son live band et en exclusivité Sud Est !

Asaf Avidan a déjà 26 ans lorsqu’il touche pour la première fois une guitare. Cette toute première prise de contact fait suite à une longue histoire d’amour et a inspiré ses premiers titres, dont l’EP « Now That You’re Leaving ». Ce premier opus, disponible à l’époque seulement dans quelques boutiques de Jérusalem, attire l’attention et reçoit un vif succès. Faisant face à une demande grandissante, Asaf Avidan s’entoure des Mojos et produit trois albums, tous couronnés de succès.

Fidèle à sa vision artistique, Asaf Avidan décide de poursuivre sa route en solo et d’explorer toute l’étendue de ses émotions et sa créativité, sans aucune distinction de genre. Ce choix a donné naissance à « Different Pulses », un album profondément introspectif, aux textes intimistes et à la réalisation audacieuse. Alors que l’album venait de sortir, le remix bien connu de « Reckoning Song/One Day » obtient le succès qu’on lui connait et propulse Asaf sur le devant de la scène mondiale.

Après avoir sorti « Gold Shadow», regroupant des compositions plus personnelles et nostalgiques, Asaf Avidan prépare actuellement un nouvel album. Après une série de succès internationaux, englobant Disques d’Or et de Platine et des concerts à guichets fermés à travers le Monde, Asaf Avidan désire aujourd’hui rappeler à son public qu’il est avant tout chanteur, auteur et compositeur.

Prochain single : en avril

Prochain album : à l’automne

+ d’infos : www.asafavidanmusic.com


+ 1ère partie : Miss America

Quatuor mixte et paritaire de la Riviera française, les niçois sous patronyme emblématique du rêve américain sont nés sur les cendres d’un groupe de pop rock local, qui en rencontrant Tommy Roves et sa voix de shooter sortie d’un bouge du Midwest, a opté pour un langage plus musclé.

Avec un son infusé dans le bourbon, des refrains imparables, et une énergie adolescente, ils ne peuvent que séduire les masses populaires qui trouvent chez AC/DC, au hasard, cette fièvre positive et ce sentiment d’être ensemble.

Muni d’un moteur explosif constituée de la batteuse imperturbable Morgane Taylor et de la très rock’n’roll bassiste Mathilde Malaussena, d’un turbo en la personne de Dimitri Walas, guitariste tranchant, le dragster niçois est drivé d’une main de maître par le virevoltant Tommy Roves, frontman à l’ancienne, physique de jeune premier et voix râpée comme s’il avait vécu mille vies, et pas des plus lisses.

+ d’ infos : missamericaband.tv/band/